Sur les Chemins de Saint-Jacques de Compostelle

« Vous avez pris des lieux et laissé de vous-mêmes

Quelque chose en passant »

Victor Hugo, Feuilles d’automne, À un voyageur.

Ces articles ont été publiés suite à mon travail de Chargée de mission pour le Conseil Général des Pyrénées Atlantiques et de la DRAC dont l’objet était le recensement du patrimoine jacquaire de ce département.

« Pour une définition du patrimoine jacquaire », revue Le Festin, n°40, février 2002.

« Les chemins de Saint-Jacques de Compostelle : l’Aquitaine en-quête » revue Le Festin, n°47, automne 2003.

« (…) À travers le regard des différents acteurs qui interviennent sur les tracés et l’organisation des voies en Aquitaine, c’est la richessse des êtres humains qui s’exprime. (…) Ce tour d’horizon sur les différentes façons d’aborder ou de mettre en valeur le Chemin de Saint-Jacques est très rapide. Il permet cependant de toucher l’essence de l’Homme créateur, à travers chaque regard, chaque sensibilité et finalement chaque « intitiative jacquaire ». Mais on ne trouve que ce que l’on porte déjà en soi et, si le Chemin de Saint-Jacques est aussi un Chemin de Paix, alors l’humanité a plus que jamais besoin des pèlerins foulant le sol de la Terre malade. »

« Les chemins de Saint-Jacques de Compostelle : l’Aquitaine en-quête », Le Festin n°47, automne 2003.